top of page
Rechercher
  • Luciani

Le capital immatériel de l’entreprise : la valeur de ces ressources « intouchables »

L’actif immatériel englobe les ressources non physiques qui contribuent la valeur économique de l’entreprise.

 

A la différence des actifs incorporels, les actifs immatériels ne sont pas comptabilisés au bilan de l’entreprise.

 

Et pourtant ces éléments sont déterminants pour la valeur et la croissance de celle-ci.

 

Le capital immatériel de l’entreprise comprend de nombreux éléments qui concernent toutes les fonctions ou divisions de l’entreprise.

 

Si le sujet touche évidemment l’ensemble des entreprises, il revêt une importance particulières pour les jeunes entreprises innovantes - start-up - lors de leurs opérations en capital (levées de fonds) ou en cas de cession.

 

En effet, il peut être difficile d’appliquer les méthodes classiques de valorisation à ces entreprises : pas d’état financier, absence d’entreprises comparables, …

 

Voici un aperçu de ce que recouvre la notion capital immatériel de l’entreprise, sans que cette ne liste ne soit exhaustive :

 

-          Le capital humain et organisationnel

 

Il s’agit des connaissances, compétences et expertises spécifiques des salariés de l’entreprise permettant d’apprécier la qualité et le potentiel des hommes.

 

Par exemple, en cas de cession d’entreprise, la présence d’hommes clés détenant seuls une partie du savoir-faire de l’entreprise pourra affaiblir sa valorisation, tout comme un fort « intuitu personae » du chef d’entreprise qui quitte à l’occasion toutes fonctions (opérationnelles et de direction).

 

De plus, la culture d’entreprise, la formation des salariés, le travail d’équipe ainsi que d’autres aspects liés aux ressources humaines contribuent à la performance organisationnelle de l’entreprise.

 

-          Le capital client

 

Les relations solides et de confiance avec les clients peuvent conduire à des relations durables et à des recommandations. Il s’agit de la faculté d’accroitre l’activité de l’entreprise par l’acquisition de nouveaux clients et leur fidélisation.

 

-          Le capital innovation technologique

 

Cela englobe les brevets, droits d’auteurs, secrets commerciaux, les logiciels créés, …

 

La valeur de l’entreprise, notamment pour une start-up, dépendra largement de leur existence et de la protection juridique de ces éléments réalisée par l’entreprise.

 

-          Le capital innovation marketing

 

La perception positive associée à la marque conduit à la fidélité des clients/la confiance des consommateurs et des fournisseurs/partenaires, la notoriété la réputation, la qualité perçue, l’ancienneté.

 

La marque figurant toutefois au bilan en cas d’acquisition.

 

Il est ainsi essentiel pour une entreprise de surveiller et de gérer activement sa réputation de marque pour maintenir un avantage concurrentiel.

  

 

La gestion efficace de l’actif immatériel nécessite une réelle prise de conscience des entrepreneurs, une évaluation précise et une stratégie de développement continue pour maximiser la valeur de ces ressources « intouchables ».

18 vues0 commentaire

Comments


bottom of page